plante médicinale

GINKGO BILOBA AUX VERTUS MEDICINALES

Un arbre primitif qui a survécu à l'explosion de la bombe atomique à Hiroshima: GINKGO BILOBA

Pourquoi le Ginkgo Biloba Appelé en France “l’arbre aux 40 écus” ?

Pour quelle raison La 5e Avenue à New-York est arborée de Ginkgo Biloba?

plante médicinale

Au Xe siècle, les moines  bouddhistes plantaient cet arbre dans les jardins de leurs monastères; puis il a été introduit au Japon par des prêtres: l’Allemand Engelbert Käempfer le découvre à Nagasaki en 1691. En 1727, le gingko est déjà découvert en Hollande au jardin botanique d’Utrecht en faisant de cet arbre le plus vieux spécimen en dehors de l’Asie: puis à Londres au Kew Garden en 1754 et à Vienne en 1768. En 1780, De Périgny achète aux Anglais un pied qu’il aurait planté dans sa propriété de Montpellier qui a été revendu la coquette somme de 40 écus à l’époque lui valant d’être appelé en France “l’arbre aux 40 écus”.

En 1784, il est importé en Amérique du Nord où il prospéra sachant que le seul pied femelle se trouvait à Genève (1814). Cet arbre dans ces pays était considéré comme une curiosité botanique. Après avoir survécu à tous les bouleversements climatiques de l’ère secondaire, c’est encore lui qui résiste le mieux au dioxyde de carbone; de plus les parasites et les maladies n’ont de prise sur lui.
Au XXe siècle, il est implanté le long de beaucoup de rues, d’ailleurs La 5e Avenue à New-York est arborée de Ginkgo Biloba.

La feuille de cet arbre, que l’Orient

A confié à mon jardin,

Donne son sens secret à savourer

A celui qui l’élabore.

Est-ce une créature animée,

Qui s’est scindée elle-même,

Ou bien deux s’étant réunies,

Pour ne former qu’un.

Songeant à ces questions

J’ai trouvé la juste réponse,

Que je suis un et deux à la fois.

POEME DE GOETHE

“Ginkgo Biloba”

ginkgo-biloba-poesie-de-goethe
c’est un arbre  hautement décoratif avec son feuillage, il peut atteindre 40 m et à un longévité supérieure à 1 000 ans (un spécimen coréen a dépassé 1 100 ans). C’est un arbre qui pousse vite, son port est généralement droit mais peut prendre des formes à plusieurs troncs, des branches pendantes, des troncs distincts s’entrelaçants. En observant une feuille, on constate qu’elle se compose d’aiguilles rapprochées:  C’est une gymnosperme donc à graine nue (ovule) comme le genévrier, le cyprès et l’if. Il faut savoir que l’ovule en botanique se compose d’un gamète avec une couche protectrice; les angiospermes (les plantes à fleurs majoritairement) possèdent elles des ovaires se composant d’un ovule + une autre couche protectrice donnant le fruit après pollinisation et ensuite la graine. La plus belle allée arborée de Ginkgo Biloba se trouvent à “St Sulpice Laurière près de Limoges“. Il s’agit d’un cadeau de l’Empereur du Japon, il y a 100 ans, à l’ingénieur français qui lui avait construit une ligne de chemin de fer. Cet ingénieur les a plantés dans cette petite ville. Les orientaux ont toujours vénéré cet arbre sans doute dans la pensée qu’il était le survivant de la mémoire de la nature: à l’Extrême-Orient autour des temples bouddhistes et des pagodes. Non seulement c’était un arbre sacré, mais il était censé conjurer le feu en écartant l’incendie. En 1923, un temple important entouré de ginkgos fut épargné pendant le gigantesque incendie qui suivit le tremblement de terre qui dévasta Tokyo. On l’explique scientifiquement par sa sève qui se concentre et afflue aux extrémités le protégeant ainsi du feu.

POEME DE GOETHE

“Ginkgo Biloba”

On lui connaît des vertus dans la déficience intellectuelle (capacité cérébrale et d’apprentissage : mémoire) et très utilisé en phlébologie, mais aussi contre l’asthme et la toux et les problèmes respiratoires.

Eb France nous avons  La SCA “Domaine de Saint Jean d’Illac” exploite de grandes parcelles sur Saint Jean d’Illac (230 ha) et Captieux (300 ha)représentant plus de 11 millions de ginkgos qui poussent sans insecticide ni herbicide (certifié bio), maintenus à l’état d’arbustes pour permettre la mécanisation de cette culture. Plus de 600 tonnes de feuilles vertes sont ainsi récoltées tous les ans et transformées sur place, puis séchées (mises dans des balles) avant d’être envoyées vers les usines d’extraction situées en Allemagne.

Leave a Comment